Un séjour au CHU de Caen m’ayant fait perdre presque tous mes muscles, il me faut me regonfler. J’ai encore un peu de mal à marcher longtemps, mes pieds ont pâti de l’attaque bactérienne… Alors quoi de mieux que le vélo pour se remuscler.
J’ai ressorti mon bon vieux Peugeot 205 que je traîne depuis dix-sept ans, made in France ! Mais à force de l’avoir sous le nez, je ne peux que constater ses traces de rouille. Alors le repeindre ? Oui pourquoi pas. Et c’est là que m’est venue l’idée d’allier ma passion pour le crochet et le tricot à cette entreprise de rénovation.
Customiser en laine, ça s’appelle le yarn bombing, vous savez, ces gens qui habillent de carrés de tricot les arbres, les bancs publics… On peut le décliner à l’infini même sur un vélo ou sur votre voiture si vous êtes courageux.
Pour l’instant mon vélo ressemble à ça. Je l’ai quand même doté d’un compteur fraîchement acquis pour mesurer mes progrès.

Peugeot 205 nu devant champ de lin, juin 2017.

J’ai fouillé son Pinterest pour trouver des idées. Et le site n’en manque pas, je vous livre mes préférés.

J’adore les rayures et les délicates fleurs au crochet.

 

Les pompons c’est sympa aussi.

 

Source Blij dat ik brei
Source : Greedy for colour
La customisation de mon vélo

Donc me voilà partie dans un autre « grand » projet qui débute seulement et que j’espère finir avant la fin de l’été… Je suis partie sur des fin de pelotes glanées ça et là dans mes multiples réserves. Je tricote en numéro 4. Je suis partie sur une base rayée, mais je me suis amusée à faire quelques motifs en jacquard.

Une partie du cadre.

 

L’autre partie pour le cadre.